Etat des travaux du Dr Mathieu Simonin, lauréat de notre bourse de recherche 2020

Financement de la recherche

 

Les travaux du Dr Simonin portent sur les leucémies aiguës lymphoblastiques de la lignée T (LAL-T), leucémies rares affectant essentiellement les enfants et les jeunes adultes et associées à un mauvais pronostic.
L’approche du Dr Simonin par séquençage du génome des cellules leucémiques a retenu le choix du comité scientifique d’Action Leucémies car les résultats promettent la définition de thérapies innovantes et la mise en place de stratégies de prévention des rechutes

Au terme de ces travaux, le Dr Simonin présentera fin 2021 une thèse de Sciences avant de s'engager dans un cursus hospitalo-universitaire en onco-hématologie pédiatrique, associant pratique clinique, recherche et enseignement.


Voici le résumé qu’il nous fait de ses travaux :
 

Mes travaux de recherche se concentrent sur la thématique des leucémies aiguës lymphoblastiques de la lignée T (LAL-T). Il s'agit d'une forme rare de leucémies aiguës (25% des LAL environ) et qui affectent principalement les enfants et les jeunes adultes.

Les avancées thérapeutiques réalisées ces dernières années en termes d'immunothérapies ont contribué à améliorer principalement le pronostic des LAL-B. Les LAL-T quant à elles demeurent associées à un pronostic plus sombre car elles ne sont pas à ce jour éligibles aux thérapies innovantes mais également en raison de caractéristiques oncogéniques spécifiques.

Dans notre laboratoire d'hématologie au sein de l'Institut Necker Enfants-Malades nous cherchons à identifier les mécanismes moléculaires impliqués à la fois dans la survenue d'une rechute des LAL-T mais également dans l'émergence d'une résistance à la chimiothérapie acquise au moment de cette rechute.

L'analyse des résultats de séquençage du génome des cellules leucémiques réalisés chez un très grand nombre de patients atteints de LAL-T, 476 patients issus des protocoles pédiatriques et adultes, nous a permis d'identifier de nouveaux facteurs pronostiques mais également de mettre en évidence de nouvelles cibles thérapeutiques potentiellement actionnables par des thérapies innovantes. Identifier les patients à haut risque de rechute dès le diagnostic est un enjeu majeur dans la prise en charge des LAL-T car cela conduira à proposer d'emblée une thérapie dont l'intensité sera adaptée à ce risque et donc à terme éviter la survenue d'une rechute.

Nous essayons également de comprendre les mécanismes en lien avec l'acquisition d'une chimiorésistance au moment de la rechute des LAL-T en analysant l'évolution du paysage mutationnel entre le diagnostic et la rechute de la leucémie. Cette acquisition secondaire d'une chimiorésistance place souvent le clinicien dans une situation d'impasse thérapeutique, raison pour laquelle nous cherchons à identifier ces mécanismes pour tenter secondairement de les lever dans une approche de thérapie ciblée et adaptée à chaque patient.

Pour en savoir plus : M. Simonin et al. Oncogenetic landscape and clinical impact of IDH1 and IDH2 mutations in T-ALL. Journal of Hematology & Oncology volume 14, Article number: 74 (2021)



 Vous souhaitez davantage d’informations, nous contacter ou nous rejoindre ?

ACTION LEUCÉMIES

2, rue des Longs Prés
92100 Boulogne-Billancourt
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.action-leucemies.org

 
 
ACTION LEUCEMIES
2, rue des longs près
92100 Boulogne-Billancourt
Tél. 06 10 48 12 48
 

Dans le cadre de la législation en vigueur, votre don donne lieu à une réduction d'impôt de 66% de son montant.
Un reçu fiscal vous sera adressé à cet effet.

 

Certification BDO France